• Arabes israéliens: Qui sont ils ?

    Arabes israéliens: Qui sont ils ? 
    (Extraits de Proche-Orient.info)
     
    Les Arabes israéliens représentent une population de plus d'un million d'habitants. Dans les années 90, beaucoup d'entre eux hésitaient entre appartenance israélienne et tentation palestinienne. Aujourd'hui, ils se définissent de plus en plus en tant que "Palestiniens d'Israël" ou "réfugiés de l'intérieur". Ce qui semble indiquer une rupture profonde avec l'État d'Israël.D'ailleurs, selon un sondage présenté à l'Université de Haïfa, 70% d'entre eux se disent satisfaits de la victoire du Hamas. Une grande enquête en trois volets qui met l'accent sur l'adhésion plus que préoccupante d'une minorité importante d'entre eux au courant islamiste. On verra notamment comment dans le nord d'Israël le "Mouvement islamique" joue de plus un rôle social et éducatif important, se substituant à celui des pouvoirs publics - ce qui n'est pas sans rappeler ce qui se joue avec le Hamas dans les Territoires ou avec le Hezbollah au Liban.

    Un dossier réalisé par Pascale Zonszain

    I

    L'ASPECT SOCIAL



    [...]

     

    Les Arabes israéliens constituent un courant à part au sein de la société israélienne. Ils ne représentent pas pour autant un groupe social homogène tant ils affichent de particularismes religieux ou ethniques. Au fil des années, leur identité s'est construite tout autant sur l'évolution de la société israélienne que sur le conflit israélo-palestinien. À l'époque du processus d'Oslo, dans les années 90, ils hésitaient entre l'appartenance israélienne et la tentation palestinienne. Avec l'éruption de la deuxième Intifada et la structuration politique de l'Autonomie, ils ont commencé à se redéfinir, employant de plus en plus des termes tels que "Palestiniens d'Israël" ou "réfugiés de l'intérieur". Des appellations militantes qui ne masquent pas pour autant une identité propre, fondée sur des données spécifiques, sans rapport avec ce qui se passe dans les Territoires palestiniens.

    [...]