• Chronologie: Israël et la Palestine entre 1949 et 2000

     

    Chronologie: Israël et la Palestine entre 1949 et 2000

    1949: Premiere guerre israelo - arabe. Israël, aprés sa victoire, repousse les frontieres établit par l'Onu et gagne un tiers de son territoire. Israël a perdu 1% de sa population dans cette guerre (6000 hommes).

    L'état de Palestine est mort-né et la plupart de ses habitants sont devenus "réfugiés".

    Aprés ce conflit, Israël annexe Jérusalem Ouest, désormais capital.

    La cisjordanie et Jérusalem Est reste sous tutelle jordanienne, et Gaza passe sous tutelle égyptienne.

     

    1959: Yasser Arafat et d'autres réfugiés créent le Fatah. Ce mouvement armée prone la lutte armée contre Israël. Sa première action militaire sera en 1965.

     

    1964: Création de l'OLP, Organisation pour la libération de la Palestine présidé par Yasser Arafat à partir de 1969.

     

    1967: Guerre des six jours. Israël prend possession du Golan, du Sinaï, de Gaza, de la cisjordanie et de Jérusalem Est => 200.000 "réfugiés" palestiniens en plus.

     

    1970: La Jordanie voie d'un mauvais oeil la pourvoir grandissant de L'OLP sur son territoire et fait des milliers de morts dans plusieurs camps palestiniens. Nasser, président égyptien conclut un accord, et les dirigeants palestiniens s'exilent à Beyrouth.

     

    1972: Massacre de 11 athletes israéliens par un commando palestinien, appelé "Septembre noir", à Munich, en Allemagne de l'Ouest.

     

    1973-1974: Reconnaissance international de la seule organisation répresentatant les palestiniens. Entré de l'OLP a l'Onu en tant qu'observateur.

     

    1981: Aprés les accords de paix entre l'Egypte et Israël en 1977, les palestiniens se sentent trahit par l'Egypte, continuent la bataille contre Israël au Sud Liban.

     

    1982: Israël envahit le Liban le 6 juin. Menahem Begin et Ariel Sharon  lancent  Tsahal   à l’attaque de l’OLP.  Les milices libanaises chrétiennes entrent en force dans les camps de réfugiés de Sabra et Chatila et y massacrent des centaines de civils palestiniens.

     

    1987: L’affaiblissement des organisations palestiniennes historiques entraîne l’apparition d’une autre forme de lutte.

    En décembre débute l’Intifada ou "guerre des pierres", une résistance populaire conduite par les Palestiniens de l’intérieur.

    Elle naît à Gaza puis s’étend à toute la Cisjordanie.

     

    1991: Conférence de Madrid: Les Etats-Unis et l’URSS réussissent l’exploit de réunir autour d’une même table la plupart des pays arabes, Israël et des représentants palestiniens.

    Des échanges multilatéraux commencent le 30 octobre à Madrid, dans deux forums séparés.

    Ils mobilisent Israël et des représentants palestiniens d’un côté et Israël et ses voisins arabes de l’autre. C’est la naissance d’un long processus de négociation.

     

    1993: Itzhak Rabin remporte les éléctions un an avant. En marge des réunions officielles, débutent en janvier les négociations secrètes d’Oslo entre Israéliens et Palestiniens. Une "Déclaration de principe sur les arrangements intérimaires d’autonomie " est adoptée. Elle conduit en septembre à la reconnaissance mutuelle d’Israël et de l’OLP.

     

    1994: Arafat  et Rabin signent l’Accord de Paris sur les questions économiques puis en mai l’accord d’autonomie Gaza-Jéricho du Caire. Ils recoivent d'ailleurs la même année le prix nobel de la paix.

     

    1995: Dans un climat de méfiance, le Premier ministre Itzhak Rabinest assassiné le 4 novembre par un étudiant israélien d’extrême droite. Il est remplacé par Shimon Peres.

     

    1996: Réuni pour la première fois en Palestine, à Gaza, le Conseil national palestinien, (CNP) présidé par Yasser Arafat élimine de sa charte tous les éléments remettant en cause l’existence de l’Etat d’Israël.

    Les attentats du Hamas font plus de 100 morts israéliens alors que Shimon Peres autorise l’opération militaire "Raisins de la colère" contre le Liban.

     

    2000: Insuffisamment préparé, le sommet de Camp David se termine sur une proclamation d’intentions.

    Les sujets cruciaux (statut final de Jérusalem, tracé des frontières, sort des réfugiés palestiniens, problème de l’eau) ne trouvent aucune solution. Ariel Sharon  alors chef du Likoud , se rend sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem.
    Cette visite déclenche de violents affrontements qui gagnent rapidement la Cisjordanie et la bande de Gaza.

    C’est le début de la seconde Intifada.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :