• Infos du 22/11/06

    Infos du 22/11/06
     
     
     
    Pour Tsvi Barel du Haaretz, si on analyse la situation politique au Liban, on a du mal à comprendre quel intérêt aurait eu Damas à éliminer le ministre libanais de l'Industrie, Pierre Gemayel. En effet, le jour même, la Syrie renouvelait ses relations diplomatiques avec l'Irak, un des plus grands succès diplomatiques du pays depuis son retrait forcé du Liban en avril 2005.

    A cela il faut ajouter l'amélioration des relations avec Washington, qui considère que la Syrie peut avoir une action positive en Irak, et les manifestations prévues par le Hezbollah contre le gouvernement libanais qui auraient pu voir grandir l'influence des pros-syriens dans le pays.

    La dernière chose dont avait besoin Damas, écrit Barel, c'est d'être à nouveau accusé d'avoir perpétré un meurtre politique au Liban.

    Il se pourrait, ajoute-t-il que derrière cet assassinat se cache un des services secrets syriens qui aurait agi à l'insu du pouvoir politique. Si tel était le cas, ce serait une situation fort embarrassante pour le Président syrien, Bachar Assad.

    Jacky Hougy du Maariv estime qu'à court terme, c'est Hassan Nasrallah qui sort perdant de l'assassinat de Pierre Gemayel. En effet, le chef du Hezbollah prévoyait d'entamer des manifestations contre le gouvernement libanais et avait demandé à ses hommes de se préparer à « descendre dans la rue ».

    A présent, il devra suspendre ses plans jusqu'à ce que la situation s'apaise. Cela pourrait prendre quelques semaines, au terme desquelles il faudra trouver une autre occasion.

    L'assassinat de Pierre Gemayel, ajoute Hougy, vient avant tout adresser un message au Premier ministre libanais, Fouad Seniora, et lui faire savoir que s'il ne cesse pas sa lutte contre les intérêts syriens, sa vie est également en danger.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :