• Infos du 27/11/06

    Infos du 27/11/06

     

    Alouf Ben, le commentateur diplomatique du Haaretz, estime que de nouvelles circonstances ont contribué à l'émergence de ce cessez-le-feu. Les deux parties étaient épuisées par cinq mois ininterrompus de conflit, depuis le 25 juin dernier. Les tirs de plus en plus meurtriers et de plus en plus précis des Qassam, qui ont suscité les appels à l'évacuation de Sdérot, sont l'illustration de la fatigue israélienne. Côté palestinien, les opérations de Tsahal ont fait plusieurs centaines de morts dans la quasi indifférence de la communauté internationale. Israël a eu carte blanche à Gaza et n'a été critiqué qu'après la mort de 20 civils suite à des tirs non voulus sur Beit Hanoun.

    Autre élément qui a été déterminant dans l'obtention de ce cessez-le-feu, estime A. Benn, c'est la prochaine visite en Jordanie de George Bush et de C. Rice et le fait qu'ils allaient ignorer Israël et les Palestiniens pour se concentrer sur l'Irak. Pour Olmert et Abou Mazen, l'insinuation était claire : si vous souhaitez que nous nous intéressions à vous, vous feriez mieux de marquer certains progrès. L'accord obtenu samedi soir sera vraisemblablement suivi par une visite de Condoleezza Rice auprès des dirigeants israélien et palestinien.

    Pour Amir Rappaport de Maariv, Israël est le grand perdant de cet accord de cessez-le-feu. Olmert et Peretz peuvent dire que les Palestiniens sont ceux qui ont demandé le cessez-le-feu, mais du point de vue palestinien et du point de vue du monde arabe, c'est Israël qui a de nouveau fait marche arrière.

    « Concernant le prochain affrontement, que personne ne se berce d'illusions », poursuit Rappaport. « Il est évident que les organisations palestiniennes exploiteront chaque jour pour développer de nouvelles Qassam plus sophistiquées, pour creuser d'autres tunnels, et pour faire de la contrebande d'armes depuis l'Egypte. »

    Selon Nahum Barnea du Yediot, cette initiative est la dernière chance de Mahmoud Abbas. S'il échoue, ce sera la fin de sa carrière politique.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :