• Qu'est ce que le terrorisme? Par la Professeur J-L Branchereau

    Le terrorisme est le courage des lâches
    Professeur J-L BRANCHEREAU


    La première décision du G 8 à Gênes a été l’accord des " Grands " pour l’envoi d’observateurs internationaux au Moyen-Orient, proposition conforme, on le sait, au souhait de Yasser Arafat. Cette décision de pure forme est en fait destinée à rester lettre morte puis qu’est requis l’accord des deux parties et que le gouvernement d’Ariel Sharon y est opposé.

    Il eût été plus utile, plus honorable, sinon plus efficace, de condamner au cours de ce sommet international le terrorisme sous toutes ses formes, où qu’il se manifeste (au Proche-Orient,au Pays Basque espagnol,en Algérie, en Irlande du Nord…)

    Je me souviens d’une chronique de Umberto Eco parue naguère dans l’hebdomadaire italien " Espresso " où le célèbre universitaire dénonçait la Mafia à sa façon.Il convenait,écrivait-il, de juger les mafiosi pour ce qu’ils étaient réellement :des lavettes et des lâches et non des hommes courageux et dignes d’admiration comme l’homme de la rue du sud de l’Italie les a souvent considérés.Saper et détruire l’image du mafieux n’est sans doute pas suffisant pour éradiquer la mafia,mais cela peut y contribuer en écornant voire en détruisant le mythe de l " Honorable Société ".

    La lutte contre le terrorisme passe aussi, selon moi, par la destruction de l’image héroîque du terroriste que certains discours entretiennent.Il faut qu’à tous les niveaux de la société, en tous lieux, à commencer par les enceintes politiques évidemment, dans tous les médias(journaux,radio,télévision) soient énoncées, répétées, colportées, comme se répand une traînée de poudre, ces quelques vérités essentielles et irréfutables sur les terroristes( qu’il ne faut pas confondre avec les " résistants ", ambiguité savamment entretenue) :

    1. Tous les individus qui, dans les pays démocratiques, exercent une violence aveugle dans le but de tuer ne sont que de vulgaires terroristes.

    2. Ces terroristes, quels qu’ils soient, où qu’ils soient, qui tuent des innocents au hasard, ne sont pas des héros mais des lâches et des assassins.

    3. Certains ,c’est le cas au Moyen-Orient, abusés sinon drogués par de faux prophètes,aspirent à l’auréole du " martyr ",mais leurs gestes criminels n’expriment que le fanatisme et la haine.

    4. Vouloir tuer des innocents, même au prix de sa propre vie, quelle que soit la cause que l’on défend, c’est commettre un meurtre contre l’Homme.

    5. Les responsables des mouvements terroristes qui encouragent de tels crimes doivent être traduits devant les Tribunaux internationaux et accusés de " Crimes contre l’humanité ".

    Ce ne sont certes que des mots, mais les mots peuvent ouvrir les consciences. Le terrorisme est une ignominie
    Et il faut le combattre par tous les moyens.