• Quelques personnalités politiques palestiniennes

    Quelques personnalités politiques palestiniennes

    Yasser Arafat commence sa carrière d’ingénieur au Koweit, puis entre en politique à trente ans en fondant le Fatah avec Abou Iyad et Abou Jihad.
    Entré en clandestinité après la défaite de la guerre des 6 jours, il réapparaît sur la scène politique en 1969 en devenant président du comité exécutif de l’OLP.Porte-drapeau du mouvement national, il installe l’organisation, chassée de Isolé après son soutien à Saddam Hussein durant la première guerre du Golfe, Arafat revient sur le devant de la scène lors des premiers accords d’Oslo.
    Lauréat du prix Nobel de la paix, il rentre à Gaza après
    27 ans d’exil et se voit confier en janvier 1996.

    Durant la seconde Intifada, il est isolé par son ennemi de toujours, Ariel Sharon, dans son Q.G à Ramallah pendant près de 2ans. Il meurt en 2004 dans un hopital parisien.

    ---------------------------------------------------------------------------------------


    Né à Madjel et handicapé dès l'âge de 17 ans, Cheikh Amad Yassine fait partie des réfugiés aprés s'étre éxilé du territoire d'Israëlen 1948.
    C'est au Caire, après avoir contacté les fondamentalistes des Frères Musulmans,qu'il fonde Al-Islami, un groupe activiste.
    Après un an d'emprisonnement, il crée le Hamas le 14 décembre 1987, au débutde la première Intifada. Arrêté en 1989 et condamné à la prison à vie par la justice israélienne, il est finalement gracié en octobre 1997.
    Celui pour qui "tout juif ou tout colon est une cible et doit
    être tué"  est président du Hamas, mouvement qui a
    revendiqué la plupart des attentats-suicides commis en Israël. Il est tué le 22 mars 2004 par des missiles israéliens tirés en guise de represaille aux attentats sur le sol israélien.

    ---------------------------------------------------------------------------------------

    Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Rida Abbas est né en 1935 à Safed (Galilée) et prendra l'alias d'Abou Mazen en cofondant le Fatah avec, entre autres, Yasser Arafat et Farouk Kaddoumi. Il fera partie du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), dont il deviendra le secrétaire général. Il est l'un des principaux négociateurs de paix avec Israël (accords d'Oslo,1993). En 2002, il réclame la fin des attentats en Israël et se trouve en désaccord avec Yasser Arafat, président de l'Autorité palestinienne, mais il est élu en 2003 au nouveau poste de Premier ministre par le Conseil législatif (Parlement) palestinien. Il démissionne trois mois plus tard, étant en désaccord avec Yasser Arafat, qui le remplace par Ahmed Qoreï (Abou Ala'a). A la mort d'Arafat en 2004, il est élu à la tête de l'OLP. En 2005, il est élu à la présidence de l'Autorité palestinienne.

    ---------------------------------------------------------------------------------------

     

    Homme politique palestinien, Mohammed Dahlan est né en 1961 à Khan Younis dans la bande de Gaza et entre à 17 ans dans le Fatah de Yasser Arafat. Il commence des études à l'Université de Gaza, est emprisonné par Israël pour activisme, puis expulsé vers la Jordanie. Il rejoint le quartier général de l'Organisation de libération de la Palestine à Tunis, où il devient l'un des chefs de la sécurité et d'où il coordonnera la première Intifada. Il entre au Conseil révolutionnaire (comité central) du Fatah et participe aux négociations israélo-palestiniennes d'Oslo. Revenu à Gaza avec rang de colonel, il y dirige la sécurité préventive (police militaire). Il participe aux négociations de Camp David, puis aux pourparlers de Taba. Opposé à la politique jusqu'au-boutiste de Yasser Arafat, il doit démissionner. En 2003, il entre dans le gouvernement de Mahmoud Abbas au titre de la Sécurité intérieure. La même année, il démissionne avec Mahmoud Abbas et est remplacé par Jibril Rajoub dans le gouvernement d'Ahmed Qoreï. En 2005, ce dernier le reprend dans son gouvernement comme ministre des Affaires civiles, mais il démissionne la même année.

    ---------------------------------------------------------------------------------------

     Le Hamas au pouvoir:

    Ismail Haniyeh: Premier ministre palestinien appartenant au Hamas, pronant la destruction d'Israël, depuis Janvier 2006.

     

    Khaled Méchaal, chef du bureau politique du Hamas, qui a échappé il y a quelques années à une tentative d'assassinat israélienne en Jordanie par le Mossad.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :