• Sur la « pornographie mémorielle » et la Shoah

    Sur la « pornographie mémorielle » et la Shoah

     


    Je n’ai jamais associé la Shoah à la pornographie, c’est une manipulation (1). C’est carrément créé, c’est de la fabrication. (...)

    Je suis en Algérie, qui est effectivement plus ou moins un second pays pour moi, parce que j’ai découvert une population vraiment formidable. Quelque part, je suis algérien aujourd’hui.

    J’étais en Algérie, discuter du spectacle et du sionisme en général. (...) Et je reprenais une expression d’une historienne qui s’appelait... qui affirmait, si vous voulez, qui avait inventé ce terme, qui disait que c’était une pornographie mémorielle (2). Et je trouvais que le terme était assez justement trouvé. Le terme d’une sociologue, une historienne... l’objet d’un terme, c’est de provoquer un débat. En tout cas à aucun moment je n’ai associé la Shoah à la pornographie mémorielle.

     

    Suivant >>

     

    _____________________

     

    1. « Pornographie mémorielle » : voici les propos de Dieudonné sur ce sujet. « Moi, je parle aujourd’hui de pornographie mémorielle. Ça devient insupportable. (...) Voilà, c’est une manipulation. Je parle de pornographie mémorielle. Je pense que ça devient pornographique » (conférence de presse à Alger, le 16 février 2005, retranscrite dans Le Monde du 22 février 2005). « Une partie des Juifs se sont enrichis en vendant des enfants noirs sur les marchés. Aujourd’hui, il faut réhabiliter la vérité historique et arrêter cette manipulation dont les sionistes ont l’habitude. C’est de la pornographie mémorielle » (interview au quotidien L’Écho d’Oran, 20 février 2005). On trouvera l’intégralité des déclarations de Dieudonné dans « Les documents de la nouvelle affaire Dieudonné », L’Arche n°563-564 (mars-avril 2005).

    2. Cette historienne dont Dieudonné a oublié le nom s’appelle Idith Zertal. Elle a démenti à plusieurs reprises, sans aucune ambiguïté, non seulement avoir « inventé » ce terme mais même l’avoir jamais utilisé (voir L’Arche de mars-avril 2005).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :