• Sur « une souffrance sacralisée »

    Sur « une souffrance sacralisée »

     


    La vérité est qu’il y a une inégalité dans le traitement de la souffrance dans ce pays. On a d’un côté une souffrance sacralisée, qui est mise sur un piédestal. C’est quasiment devenu messianique. Il faut suivre, comme ça, les commémorations. Et de l’autre côté, des populations qui ont souffert et qui n’ont pas de leçons à recevoir de cette souffrance et qui sont obligées de... je refuse que mes enfants, à l’école, je leur ai dit non, j’ai arraché les pages. Je leur ai dit : vous n’étudiez pas cette souffrance-là tant qu’il n’y aura pas les autres. Il n’y a aucune raison que vous, descendants d’esclaves, vous n’ayez pas accès à votre histoire.

     

    Suivant>>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :