• Yitzhak Shamir

    Yitzhak Shamir est né le 15 octobre 1915 est un homme politique israélien, il fut Premier ministre d'Israël de 1983 a 1984 et de 1986 a 1992.

    Né à Ruzinoy en Pologne, il grandit à Bialistok. Il émigra en Palestine en 1935. Son patronyme était alors Jazernicki, mais il le changea plus tard en Shamir. Il rejoint l'Irgoun, une des organisations de juifs militants qui luttaient contre l'occupation britannique de la Palestine. Lorsque le groupe se divisa en 1940, Shamir suivit la faction la plus militante, dirigée par Avraham Stern qui fut plus tard connue sous le nom du groupe Stern. En 1941, Shamir fut emprisonné par les autorités britanniques. Après la mort de Stern abattu par les Britanniques en février 1942 Shamir s'enfuit de son camp de détention et devint l'un des trois leaders du groupe en 1943, le renommant en « Lehi ». Sous sa direction, le Lehi fut responsable de nombreuses actions, dont l'assassinat en 1944 du ministre d'État britannique pour le Moyen Orient, Lordd Moyne et l'assassinat en 1948 du représentant des Nations-Unies pour le Moyen Orient, le comte Folke Bernadotte.

    Après l'indépendance d'Israël, Shamir rejoint les services secrets (Mossad*) de 1955 à 1965 avant d'être élu à la Knesset en 1973. Il fut président de cette assemblée en 1977, puis ministre des Affaires étrangères en 1980. En 1983, il succède à Menahem Begin au poste de Premier ministre.

    Malgré sa réputation de faucon du Likoud, Shamir dirigea en 1977 la délégation israélienne qui rencontra le président égyptien, Anouar-El-Sadata et les discussions de paix. Il dirigea les négociations israélo-égyptiennes de 1981 et de 1982 afin de normaliser les relations entre les deux pays, ainsi que les négociations avec le Liban qui aboutit à l'accord de 1983, qui ne fut finalement pas ratifié par le gouvernement libanais.

    En temps que Premier ministre, son incapacité à maîtriser l'inflation aboutirent, sous sa proposition, à la formation d'un gouvernement de coalition à la suite des élections de 1984, dirigé par Shimon Peres, membre jusqu'alors de l'opposition. Peres fut Premier ministre jusqu'en septembre 1986, où Shamir lui succéda.

    Afin de pouvoir reprendre le poste de Premier ministre, Shamir modéra son image de dur du parti. Réélus en 1988, Shamir et Peres formèrent une nouvelle coalition gouvernementale jusqu'en 1990 où le parti de Peres quitta le gouvernement laissant Shamir avec une faible majorité.

    En 1991, le gouvernement Shamir prit part au négociations de Madrid et ordonna le sauvetage de milliers de juifs éthiopiens, l'Operation Salomon. Le gouvernement Shamir ne réagit pas aux missiles Scud envoyés sur Israël par l'Irak lors de la première Guerre du Golfe.

    Shamir quitta la charge de Premier ministre en 1992, puis la direction du Likoud en mars 1993 non sans avoir fermement critiqué la politique envers les Palestiniens de son successeur, Benyamin Netanyaouh qu'il jugeait trop molle.

     

    *Voir rubrique "Service de securité israeliens"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :